Lectio Divina

Dimanche III de Pâques - Année B

Lorsque le Ressuscité nous rejoint

Face au Christ ressuscité, notre pauvre esprit humain a du mal à s’y retrouver. Son nouveau mode de présence, véritable défi à l’entendement, constitue le fil directeur des lectures de ce dimanche, entre les apparitions aux disciples tout craintifs (Lc 24), l’incrédulité du peuple juif apostrophé par Pierre (Ac 3), et les difficultés à croire de la communauté chrétienne, à laquelle saint Jean envoie une lettre très ferme (1Jn 2).

À l’écoute de la Parole

Comment rencontrer le Christ ressuscité aujourd’hui ? Les disciples ont vu et touché son corps glorieux ; mais ce n’est pas notre cas.

Pourtant, le témoignage des saints, et sur un mode mineur notre propre expérience, nous montrent que le Seigneur nous rejoint sans cesse. Comme au soir de Pâques, il ne cesse d’apporter sa paix, de nous révéler son amour qui va jusqu’au don de sa vie, d’ouvrir nos intelligences à l’Écriture sainte. Plus encore, il se penche sur nos plaies intérieures pour les transformer en sources de miséricorde.

⇒ Voir l’explication détaillée

Méditation : Comment rencontrer le Ressuscité ?

Les lectures nous font écouter le témoignage des apôtres, qui ont été choisis par le Seigneur pour être les témoins de son œuvre de salut : ses actions et paroles, ses enseignements et miracles, et surtout sa Passion et sa Résurrection.

⇒ Voir la méditation complète

Pour aller plus loin

Nombreuses sont les interrogations de nos esprits modernes par rapport à la résurrection : est-elle historique ? Quel corps avait Jésus ? Quelles preuves pour notre foi ? Et bien d’autres perplexités nous animent.

Le pape Benoît XVI y a apporté une réponse de théologien très au courant des défis modernes, dans son livre « Jésus de Nazareth » (tome II, 2010). On pourra en lire l’extrait relatif à la Résurrection publié par Le Figaro.